Les trésors de la visite de Kerazan

Vinaigrette 0
Salle-à-manger - ©Moreau.henri / CC-BY-SA Salle-à-manger - ©Moreau.henri / CC-BY-SA
Manoir de Kerazan Château Musée

A la Révolution, le domaine est vendu et passe en 1847 à Alour Astor, notaire à Pont-l'Abbé, puis à sa fille Noémie, dont le mari Joseph Astor va faire de Kerazan le petit bijou qu’on connaît maintenant. L’homme se liera d’amitié avec bon nombre de peintres bretons, leur commandant des toiles pour son manoir, se constituant ainsi une très belle collection de tableaux. A sa mort, en 1928, le manoir et tous ses trésors sont légués à l’Institut de France, sous réserve qu’il ouvre entre les murs une école de broderie pour les jeunes filles du pays, et que le château meublé soit ouvert au public. L’école a fermé en 1966 mais le musée est encore là...

Après une petite promenade dans le beau parc, zou, on file visiter les intérieurs si riches en meubles et décoration. Intimes, tout mignons, on fond ! Boiseries Louis XV, belle collection de peintures et de dessins sur la Bretagne du XVIe au XXe s... sans oublier le violoncelle en faïence polychrome du peintre Alfred Beau, grandeur nature !


Et encore !