Les Templiers galopent toujours à Cressac

Vinaigrette 0
Détail - ©Rosier / CC-BY-SA Détail - ©Rosier / CC-BY-SA
Chapelle des Templiers de Cressac Chapelle Templier

Aussi connu sous le nom de Dognon, voilà la petite chapelle templière réputée pour ses belles fresques médiévales : après avoir été transformée en grange, elle devient au XXe siècle un temple protestant.

Les Templiers


Mais qui sont ces Templiers ? Fondé en 1118 pendant les croisades, par des compagnons d'armes de Godefroy de Bouillon, l'ordre du Temple assure tout d'abord la protection de la religion chrétienne contre les Sarrasins. Reconnu officiellement par le pape en 1139, il prend fin en 1312 avec le concile de Vienne. On trouve dans la région d’Angoulême des Templiers depuis le tout début du XIIe siècle. On peut d'ailleurs dater la chapelle de cette époque.

Les fresques : chevaliers et dames alanguies


L'édifice paraît bien simple, avec ses 17 m sur 9, non ? Il faut imaginer une immense commanderie autour, aujourd’hui disparue... Mais de quoi parlent ces fresques ? Des croisades, évidemment ! Le départ des chevaliers tout d'abord, salués par les femmes du haut des tours du château. Ensuite, des groupes armés sur leurs destriers. Ici, on voit un chevalier à pied derrière son bouclier, combattant un griffon.

Les fresques datent de la fin du XIIe ou du début du XIIIe siècle. Si elles ont conservé leur teinte rouge, brune, ocre et toute leur fraîcheur, c'est peut-être grâce à la transformation de l'église en grange à la Révolution, le foin entassé là ayant empêché toute dégradation !


Et encore !