Les mystères cathares de la grotte de Lombrives

Vinaigrette 0
L'entrée - ©Traumrune / WikimediaCommons / CC-BY-SA L'entrée - ©Traumrune / WikimediaCommons / CC-BY-SA
Grotte de Lombrives Cavité naturelle Massacre Cathare Légende Trésor Mystère

La légende cathare de Lombrives

Lombrives et son cimetière cathare

On appelle aussi Lombrives la « grotte cathare »... Pourquoi ? Au XIIIe siècle, les cathares persécutés se cachent dans la région et particulièrement dans des grottes comme à Lombrives. On a déjà vu qu'on pouvait très bien vivre dans des grottes, en aménageant un minimum : creusement d'ouvertures, de fortifications, de réserves de nourritures...

Mais le plus troublant, c'est lorsqu'on met à jour un vaste cimetière au fond de la grotte, en 1822... Dans une salle de grandes dimensions, on découvre que des ossements humains mélangés à des os d'animaux jonchent le sol !

Même qu'à l'époque de la découverte, on croit, à cause de la présence de ces restes de tous âges, qu'ils ont été charriés ici par des pluies diluviennes ! Car on ne peut même pas reconstituer un squelette entier... néanmoins, les crânes humains sont entiers et bien conservés pour la plupart.

Le massacre cathare

Alors, à qui appartiennent-ils, ces os ? En fait, on a là les restes de 500 ou 600 cathares enfermés ici, dit-on, par Simon de Montfort en 1228. Cet homme, à la tête de la croisade des Albigeois, savait bien que ces maudits cathares se terraient là...

Ca n'a pas été compliqué de les surprendre, de les faire reculer jusqu'au plus profond de la grotte. Mais non ! Les cathares connaissent mieux les lieux et accueillent les intrus avec une pluie de projectiles...

Simon et ses hommes, obligés de reculer, prennent leur mal en patience. Bah, ils attendront devant l'entrée de la grotte, murée à l'occasion, les empêchant de sortir... C'est ainsi que les pauvres cathares trouvent la mort, privés de vivres, les petites sources souterraines ne leur suffisant plus !

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je crois surtout qu'ils se sont volontairement laissés mourir de faim, plutôt que de se rendre pour des crimes qu'ils n'avaient pas commis...

Un trésor à Lombrives ?

Les cathares font encore parler d'eux aujourd'hui, à Lombrives : savez-vous pourquoi ? Parce qu'on murmure que 4 « parfaits » échappés du château de Montségur pendant le massacre de leurs compagnons dans la nuit du 15 au 16 mars 1244, seraient venus ici pour y cacher un trésor... le fameux trésor de Montségur, parmi lequel se trouve le Graal ! Avis aux chasseurs de magots...


Et encore !