Les fontaines Wallace autrefois super peu hygiéniques, découvrez pourquoi

Vinaigrette 0
Détail - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Détail - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Fontaines Wallace Fontaine

Vous avez au moins une fois croisé ces petites fontaines dans une rue de Paris ! Vous êtes-vous demandé leur origine ? Elles portent le nom de leur donateur, sir Richard Wallace, riche collectionneur d'art anglais et parisien d'adoption. Témoin de la Commune de Paris, qui privent d'eau de nombreux parisiens, notre homme dote la capitale en septembre 1872 de 50 « fontaines à boire, à établir sur les points les plus utiles pour permettre aux passants de se désaltérer ». Il dessine lui-même le modèle général dont il confie la réalisation au sculpteur Charles-Auguste Lebourg.

Les cariatides qui soutiennent le dôme, symbolisent la Simplicité, la Bonté, la Sobriété, la Charité. Voici comment sont conçues ces fontaines : hautes de 2,71 m, chacune d'entre elles pèse environ 700 kg. Le succès est au rendez-vous et la ville de Paris en commande 30 exemplaires supplémentaires, dont plusieurs modèles avec boutons pressoir. Pour les jardins publics, la ville commande 86 fontaines à la fin du XIXe siècle. Autrefois munies de gobelets attachés à une chaîne, on les supprime en 1952 à la demande du conseil d'hygiène public !


Et encore !