Les crues de Cruas

Vinaigrette 0
L'abbatiale - ©GFreihalter / CC-BY-SA L'abbatiale - ©GFreihalter / CC-BY-SA
Abbaye de Cruas Abbaye Abbatiale Catastrophe naturelle Bénédictin

Fondée en 804 par des moines bénédictins, à la demande du comte du Vivarais Eribert, l'abbaye se construit sur un lieu désert et inhospitalier. Très vite placée sous la protection des évêques d'Arles et enrichie de dons de princes et de rois, elle se voit dotée d'une église en 970. Au XIe siècle, les religieux construisent des bâtiments sur un rocher voisin, sûrement pour se protéger des inondations du Rhône. Et quelles crues ! L'une d'elle à la fin du XIIe siècle envahit l'église et y dépose un lit de graviers de 4 m d'épaisseur ! On est alors obligé d'exhausser le sol à l'intérieur et à l'extérieur.

Durant les guerres de Religion, Cruas, place catholique, est prise par les protestants vite mis en déroute par les religieux de l'abbaye, avec à leur tête leur abbé, Etienne Déodel, évêque de Grasse : les moines se défendent si bien que les protestants sont obligés de se retirer en ayant perdu grand nombre d'entre eux ! L'église de Cruas compte deux cryptes, l'une du XIe siècle, l'autre du XIIIe siècle. La construction de l'église haute (oui, on a une église basse et une haute) a commencé par l'abside, à la fin du XIe siècle, suivie par le transept et la nef. Le chevet, les trois absides supérieures, la coupole, la nef et les collatéraux jusqu'aux deux dernières travées sont du XIe siècle. Les deux dernières travées et le clocher datent du XIIIe siècle.


Et encore !