Les chambres d'Amour et les Egyptiens de Raguin

Vinaigrette 0
Détail - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Détail - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château de Raguin Château Château de la Loire

L'amour dans la chambre

Le premier seigneur de Raguin, Olivier Hatton, élève un simple corps de logis entre 1450 et 1482, qui passe entre les mains de plusieurs familles avant que Pierre du Bellay ne l'acquiert. Il remanie le manoir en y ajoutant un grand pavillon, au nord du corps de logis initial.

Son fils Guy obtient l'autorisation de faire entourer de douves son manoir. A l'occasion du mariage de son fils Antoine et de Madeleine de Beauvau, Guy fait décorer deux chambres par des artistes italiens : les fameuses « chambres d’Amour » !

Il a dépensé pour ça beaucoup (trop) d’argent, à tel point que du coup, les gens disaient qu’il n’avait plus eu de quoi aménager sa chapelle, toute décrépie et sale, « le plus vilain lieu de la maison », dit un texte de l’époque !

Enfin bon... Malheureusement, Guy s'éteint en 1666, endetté jusqu'au cou, suivi dans la tombe par sa belle-fille : le pauvre Antoine, veuf, harcelé par les créanciers, vend le château en 1692 à Thomas Nepveu, conseiller au Parlement de Bretagne...

Des Egyptiens en Anjou

Bizarreries de l’époque, envie d’exotisme ? Guy du Bellay entretient au château une « compagnie d’Egyptiens », comme dans le château de Brissac à la même époque, où Charles de La Garde dirige une compagnie semblable pour le duc de Brissac Charles de Cossé, le maréchal de France...


Et encore !