Les boulets de Notre-Dame-des-Fers d'Orcival

Vinaigrette 0
Note-Dame-des-Fers - ©Jastrow / Punlic domain Note-Dame-des-Fers - ©Jastrow / Punlic domain
Basilique Notre-Dame d'Orcival Basilique Miracle Pèlerinage

Vous l’avez vue, cette très jolie Vierge en majesté, en bois de noyer, vénérée depuis longtemps dans le coin ? Elle a été trouvée pas loin de là, sur une petite butte appelée le Chancel (ou le Tombeau), cachée au fond d’un trou, sous des débris. On l’a amenée dans l’église primitive mais à chaque fois elle revenait au Tombeau : c’est pourquoi lors de la procession annuelle de l’Ascension, on l’amène là. Une procession et une vénération parmi les plus vieilles de France...

On appelle la Vierge Notre-Dame-de-la-Délivrance ou Notre-Dame-des-Fers. C’est elle qui libère les captifs, entre autre miracles : oui, les fers se brisent comme par magie ! Dans le transept sud sont suspendus des boulets et des chaînes, ex-voto de prisonniers libérés. On en voit quelques-uns, encore, mais attendez, ce n’est rien : avant la Révolution, imaginez des forêts de menottes et de chaînes...

La statue aurait été sculptée par saint Luc en personne... en fait, en 878, des reliques de la Vierge ont été rapportées depuis Pont-l’Abbé-d’Arnoult (17) ici et à Rocamadour : la statue, du XIIe s, servait de reliquaire. A la Révolution, elle a été planquée dans un mur et retrouve sa place en 1800...


Et encore !