Les amours contrariées d'Oiron : Blaise Pascal et sa Charlotte

Vinaigrette 0
Blaise Pascal - ©Public domain Blaise Pascal - ©Public domain
Château d'Oiron Château Histoire d’amour Destin tragique Blaise Pascal

Rencontres

Et maintenant, voilà l'arrière-petite-fille du « Chat Botté » : Charlotte de Gouffier, duchesse de Roannez. La demoiselle va vivre une jolie histoire d'amour, à Oiron... en tombant amoureuse du mathématicien Blaise Pascal !

1652. C'est l'été à Oiron. Charlotte, son frère Artus et Blaise se promènent dans le parc du château. Ils se sont rencontrés à Paris, alors que Blaise et son père viennent de s’y installer. Dans la maison d’à côté habite le duc de Roannez.

Blaise a 25 ans, Charlotte 15. Artus, du haut de ses 18 ans, sympathise avec Blaise car il adore les sciences. Il l’aime tellement « qu’il ne pouvait s’en passer et l’emmena dans son gouvernement du Poitou ». Puis c’est la venue à Oiron, à l’été 1652.

Blaise et les passions de l’amour

Mais Blaise et Charlotte s'aiment ! Lui, tellement amoureux, veut épouser sa belle. Mais quand on n’est pas noble, aïe, ça pose un problème : c'est même mission impossible ! Artus veut bien de Blaise, mais pas leurs parents, qui lui demandent de partir.

C’est pour ça qu’il écrira le Discours sur les passions de l’amour, où il expose ses regrets et son immense désespoir, du fait qu’il n’a pas pu conquérir la femme de son cœur. Alors, s’il ne peut pas l’épouser, personne ne l’épousera : il la pousse vers les ordres, à l’abbaye de Port-Royal, pour la « marier » à Dieu, son seul rival possible... Voilà dans quelles conditions.

Charlotte, qui a maintenant 23 ans, doit épouser le marquis d’Alluye. Mais alors qu’elle va avec sa mère à la messe à Port-Royal à Paris, elle ressent intensément qu’elle doit se faire religieuse ! Elle le dit à son frère, qui, pensif, demande à son tour son avis à Blaise, qui fait office de conseiller spirituel de la famille.

On emmène la jeune femme à Oiron pour qu’elle réfléchisse, de 1656 à 1657 : c’est là que Blaise et elle s’écrivent leurs lettres. C’est là aussi qu’il semble la pousser vers Port-Royal. Par dépit ? Pour qu’elle n’épouse personne d’autre ?

Chaste et cloîtrée

Ses parents obtiennent des lettres de cachets de Louis XIV pour la faire sortir, mais elle refuse, se coupe les cheveux, fait vœu de chasteté. Elle restera donc au cloître (devenue sœur Charlotte de la Passion) malgré le refus de ses parents, ayant fait vœu de virginité, et ce jusqu’à la mort de son Blaise...

Alors, en 1667, 5 ans après sa mort, elle se décide enfin à 34 ans à épouser le duc de Feuillade. Mais c'est Blaise qu'elle aimera toujours. Inconsolable et malade, elle meurt après 15 ans d’une vie terne et sans goût. C'est son fils qui vendra le château à La Montespan...


Et encore !