Les abattoirs de Vaugirard devenus jardin public

Vinaigrette 0
Le jardin - ©Charluber / CC-BY-SA Le jardin - ©Charluber / CC-BY-SA
Anciens abattoirs de Vaugirard Jardin

Aujourd'hui, si les abattoirs n'existent plus, on trouve à la place le parc Georges-Brassens, aménagé entre 1977 et 1985. Mais cherchez bien ! On trouve encore quelques vestiges de ce lieu unique : le campanile, les pavillons d'entrées et les halles aux chevaux...

Un petit coin de verdure...

Jusqu'au tout début du XIXe siècle, on trouve des vignes au petit hameau de Vaugirard, puis des jardins potagers. On voit encore aujourd'hui quelques pieds de vigne, mais c'est tout... Mais c'est une toute autre activité qui s'installe ici à la fin du XIXe siècle : des abattoirs !

... et sa transformation au XIXe siècle

Ils ont été créés pour remplacer ceux de Grenelle. Si on les a fondés à cet endroit de la capitale, c'est surtout à cause du chemin de fer de la Petite Ceinture, qui les relie au reste de la ville. Pratique ! En plus, il faut que le bruit et les odeurs dégagés par cette activité dérangent le moins possible les gens, donc, autant que cela se fasse en périphérie !

C'est l'architecte Moreau qui s'occupe de l'aménagement des abattoirs, en s'inspirant de ceux de la Villette, dès 1894. Les travaux s'achèvent en 1897. L'ensemble se compose de plusieurs groupes de bâtiments organisés autour d'une grande cour principale. On trouve aussi des écuries, des bergeries, de grands greniers à fourrages. Au total, près de 25 000 m2 d'espace !

Un jardin a vu le jour

Finalement, en 1976, les abattoirs s'arrêtent de fonctionner petit à petit : en 2 ans, tout est plié... Aujourd’hui, donc, les abattoirs ont été transformés en jardin. Ce sont le paysagiste Daniel Colin et les architectes Alexandre Ghiulamila et Jean-Michel Milliex qui réalisent le parc actuel de près de 9 ha.


Et encore !