L'église Saint-Paxent de Cluis et la belle Notre-Dame-de-la-Trinité

Vinaigrette 0
La Vierge de Cluis - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La Vierge de Cluis - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Eglise Saint-Paxent de Cluis Eglise paroissiale Pèlerinage

Un clou dans le crâne

Saint Paxent, vous le connaissez ? Il s'agit d'un disciple de saint Denis, martyrisé au Ier s en Gaule (un tableau de Césaire Quillier du début du XIXe s représente son martyr, quand le bourreau enfonce un clou dans sa tête).

L'église date du XIIIe s : sa nef voûtée d'ogives se compose de 3 chapelles du XVe s. C'est l'une d'elle qui nous intéresse...

Venez voir : déjà, on remarque de vieux chapiteaux à l’entrée de la chapelle latérale nord, au style très rustre, qu'on fait remonter à l'église primitive du début du XIIe s.

Jolie petite statue

Mais le trésor se trouve dans une petite niche, ici... Une statue de la Vierge ! Pas n'importe laquelle, puisqu'il s'agit de Notre-Dame-de-la-Trinité, à l'origine d'un pèlerinage très réputé fondé par les Franciscains du couvent des Cinq-Plaies-de-Notre-Seigneur à Mouhers (ordre qui a vu le jour en 1430 grâce à la famille des Chauvigny).

Qu'elle est jolie ! Toute en marbre de Paros, du XIVe s, la petite Vierge tient un livre dans sa main droite et l'Enfant Jésus sur son bras gauche. Un Jésus qui semble serrer quelque chose contre son cœur... un oiseau ? Une colombe ?

Un sacré pèlerinage

En quoi consiste-t-il, ce pèlerinage ? Il se passe tout à côté de Cluis, à Cluis-Dessous : c'est là que se trouve la petite chapelle Notre-Dame-de-la-Trinité, d'où part la procession le 15 août et le dimanche de la Trinité, tous les ans.

Une chapelle du XIe s, reconstruite au XVe et au XVIIe s par la dame de Cluis, la Grande Mademoiselle. Vous savez ? C'est la cousine de Louis XIV ! La chapelle actuelle date du XIXe s, en revanche.

Les pèlerins vont par 3 (hommage à la Trinité), tête découverte, parcourant les 8 km du chemin de croix. Bien sûr, après la messe solennelle, la petite Vierge, toute parée de ses plus beaux atours, sort pour une balade en ville qui dure généralement toute la journée.

Les habitants de Cluis tenaient tellement à leur petite statue qu'ils lui ont souvent évité le pire : saccage des Protestants en 1569, destructions des Révolutionnaires en 1793...


Et encore !