Le Trône et sa barrière des Fermiers Généraux

Vinaigrette 0
Un des pavillons - ©Mbzt / CC-BY-SA Un des pavillons - ©Mbzt / CC-BY-SA
Barrière du Trône de Paris Rue Quartier Claude-Nicolas Ledoux

Le Trône, c'est l'ancien nom de la place de la Nation ! Le trône en question a servi pour l'arrivée de Louis XIV et de sa femme Marie-Thérèse d'Autriche en août 1660... un fauteuil monumental tout chamboulé lors de la Révolution, lorsqu'on rebaptise l'endroit « Place du Trône-Renversé » ! S'y dresse l'ombre de la sinistre guillotine... Bon alors, c'est quoi au juste cette « barrière » ? Et bien, le mur d'enceinte des Fermiers Généraux, construit juste avant la Révolution.

Son but ? Percevoir une taxe des marchandises qui entrent dans la ville. La barrière du Trône est le seul vestige encore debout du mur de Vincennes, qui faisait partie d'un ensemble de barrières aménagées par l'architecte Claude-Nicolas Ledoux en 1788. Un monsieur à qui l'on doit les deux gros pavillons et les deux colonnes doriques hautes de 30 mètres. Les statues dorées ne datent pas de cette époque, non ! On les a ajoutées sous Louis-Philippe : elles représentent Philippe Auguste et Louis IX (réalisées par Etex et Dumont).


Et encore !