Le saut-de-loup des Tuileries, rare vestige du palais de Louis-Philippe !

Vinaigrette 0
Le saut-de-loup des Tuileries - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le saut-de-loup des Tuileries - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Jardin des Tuileries Jardin Louis-Philippe

La partie du jardin des Tuileries se trouvant entre l’avenue Lemonnier et le grand bassin rond fut un temps réservée pour Louis-Philippe et sa famille : il se trouve que le roi réside au palais des Tuileries entre 1831 et 1848...

D’ailleurs, si le palais a entièrement brûlé en 1871, on voit toujours le saut-de-loup qui séparait alors le jardin public du domaine privé royal !

Etonnant, non ?

Un saut-de-loup, c’est un petit fossé au bout d’une allée ou d’un parc, qui ferme le passage, sans obstruer la vue.

Oui, bon : chez un roi, ça voulait clairement dire « oust, dégagez de mon gazon, les manants »...

On appelle aussi le saut-de-loup un ha-ha. D'où vient ce drôle de nom ?

Le fils de Louis XIV, tout petit, échappe à la surveillance de sa nounou dans les jardins du château de Meudon, près de Paris. Il s’approche d'un de ces fameux sauts-de-loup et rigole : « Ha ha, ce n'est pas ça qui va me faire peur ! »


Et encore !