Le pendu de Courson

Vinaigrette 0
N. de Lamoignon - ©Public domain N. de Lamoignon - ©Public domain
Château de Courson Château

Le premier propriétaire de Courson, en 1534 ? Il s’appelle Gilles Le Maître, premier président au parlement de Paris. Vers 1550, les maîtres-maçons Amaury et Arsillon s’occupent de la construction de son château entouré de douves. Mais voilà que débarque le nouveau proprio, en 1655 : oulà, un drôle de gus ! Son nom ? Balthazar de Fargues, un aventurier et un Frondeur... qui finit pendu haut et court ! Avec tous ses biens saisis. Dont Courson...

C’est Nicolas de Lamoignon de Baville qui reçoit le château des royales mimines de Louis XIV, en 1667. Tiens, tiens ! Le chroniqueur de l’époque, Saint-Simon, assure dans ses Mémoires que c’est Lamoignon qui a fait condamner Fargues à mort pour s’emparer de ses biens... dont Courson fait partie ! En tout cas, Lamoignon ne chôme pas : 10 ans après son arrivée, il agrandit le château initial et aménage des ailes en retour sur la cour d’honneur. A gauche, une salle à manger et à droite, une grande galerie. Il crée aussi un parc à la française.


Et encore !