Le parc de la Pépinière, du potager aux poneys

Vinaigrette 0
Le kiosque - ©Pierre-Selim / CC-BY-SA Le kiosque - ©Pierre-Selim / CC-BY-SA
Parc de la Pépinière Jardin Stanislas Leszczynski

Manège pour la haute

Encore une fondation que l'on doit à Stanislas ! A l'origine, la Pépinière est une simple plantation d'arbres. L'ancienne pépinière se trouvait au potager royal, au cœur de la ville.

Mais sur celui-ci, on décide d'aménager l’actuelle place d'Alliance ! Il faut trouver une place pour la nouvelle pépinière. On achète des terrains marécageux tout près du centre-ville, là où se tiennent encore les anciens remparts de la ville.

On les démolit puis on y plante différentes essences d'arbres (tilleuls, ormes, hêtres). L'endroit devient une promenade publique bien agréable pour les Nancéiens ! Juste à côté se trouve la place Royale, actuelle place Stanislas.

Au fond des jardins, on a même aménagé un manège en 1770, pour que les jeunes de la haute puissent prendre leurs cours d'équitation.

Poneys et kiosque à musique

La pépinière prend son aspect actuel et sa fonction de jardin public en 1835, lorsque la ville arrête de s'en servir comme d'une pépinière et la transforme en parc à la française. On y place alors un joli kiosque à musique, des statues (celles de Claude Gelée par Rodin et de Charles Sellier par Finot), un jardin zoologique, même. On n'est donc pas étonné de tomber nez à nez avec des chèvres naines, des poneys ou des moutons d'Ouessant !


Et encore !