Le palais d'Armand-Gaston de Rohan... fils naturel de Louis XIV ?

Vinaigrette 0
Armand-Gaston - ©Public domain Armand-Gaston - ©Public domain
Palais des Rohan de Strasbourg Château Armand-Gaston de Rohan Louis XIV

Rohan ? Un prince ! Et un secret...

Mazette, le palais

Nous sommes en 1731. Le prince Armand-Gaston de Rohan Soubise, évêque de Strasbourg et cardinal, fait construire son palais, véritable reflet de sa puissance. Le lieu abritait autrefois l'ancienne résidence des évêques.

Des lettres patentes de 1727 accordent au cardinal un emprunt de 200 000 livres pour la construction de son palais et une « imposition de 12 000 livres par an sur les justiciables de l'évêché ». Notre homme finance donc les travaux avec les impôts collectés auprès des habitants de son diocèse !

Ben, tiens, pourquoi se gêner... L'architecte Robert de Cotte établit les plans tandis que Joseph Massol s'occupe de les réaliser. La construction s'achève enfin en 1742 ! Suivez-moi et imaginez le paysage que découvre le cardinal. Passé l'entrée à colonnades qui précède la cour d'honneur, le regard tombe sur la façade nord en grès jaune, si lumineuse.

La façade sud donne sur une belle terrasse qui surplombe la rivière Ill. Quant à l'intérieur, il faut voir ces boiseries en chêne délicatement sculptées, peintes et dorées, le précieux mobilier, les collections d'art... tout y est magnifique ! Mieux qu’à Versailles ?

Le secret d'Armand

Il a de qui tenir, Armand : vous vous souvenez ? Son grand-père s'appelle Hercule de Rohan, le colosse de Montbazon, sa grand-mère Marie d'Avaugour. Ben, rien que ça : la rumeur court comme quoi il serait le fils de Louis XIV !

Parce que sa mère Anne de Rohan-Chabot aurait couché avec le roi quand elle était dame du palais de la reine Marie-Thérèse d'Autriche... Voilà : des écrits de l'époque disent d'Armand « qu'il passait pour être le fils de Louis XIV, et il aimait à la laisser croire ». Ou encore :

« Le cardinal, en parlant de lui-même, laissait entendre quelquefois, avec une sorte de modestie, qu'il devait avoir quelque ressemblance avec Louis XIV, tant dans la figure que dans le caractère. En effet, sa mère était très belle. L'on sait que Louis XIV en fut amoureux. Et l'époque de ce penchant se rapproche de l'année 1674, qui est celle de la naissance du cardinal. »

(vu dans Anecdotes de Louis XIV et de Louis XV, t. II)

Bon alors, C.Q.F.D. ou il vous en faut encore ?

Fêtes à gogo

Un qui vient souvent le voir dans son palais, c'est le Polonais duc de Lorraine Stanislas et sa fille Marie, la future reine de France (Mme Louis XV). Les 4 cardinaux de Rohan en Alsace de Le Roy de Sainte-Croix (1880) décrit le souper organisé

« avec toute la magnificence possible, dans la grande salle du château, où règne tout autour, en forme de corniche, une balustrade ou galerie, où purent se mettre plus de 1200 personnes pour voir souper la princesse... »

Woah ! On voit l'ambiance ! Louis XV, après son mariage avec ladite Marie dans la cathédrale de Strasbourg, vient aussi rendre visite à Armand au palais.


Et encore !