Le mystère des mains mutilées des grottes de Gargas

Vinaigrette 0
Les mains - ©Yoan Rumeau / CC-BY-SA Les mains - ©Yoan Rumeau / CC-BY-SA
Grottes de Gargas Cavité naturelle Exploration Mystère

Les mains mutilées de Gargas

La découverte des mains date du tout début du XXe s. Plutôt récent ! Pourtant, la grotte avait été fouillée, plusieurs fois : en 1865, le docteur Garrigou et son ami De Chastaigner explorent Gargas pour la première fois.

Viennent ensuite Félix Régnault puis le célèbre archéologue, l'abbé Breuil, au cours du XXe s... En 1906, Félix Régnault découvre des empreintes de mains biens visibles sur des draperies. Des mains de couleurs rouge ou noire. Oh, on en a vu des semblables, dans la grotte de Bédeilhac, vous vous souvenez ?

La technique

La technique consiste à appliquer sa main sur la paroi et à souffler la couleur dessus : une préparation à base d'ocre jaune ou d'oxyde de fer (le rouge). La main laisse sur la paroi son empreinte entourée par la couleur. Oui, mais sauf qu'ici, on compte une centaine de ces empreintes.

Et à presque tous les coups, c'est la main gauche qu'on voit représentée. Les doigts sont bien visibles, mais curieusement, certains sont repliés ou mutilés. En tout cas, manquants... L'horreur ! On a des mains d'enfants et d'adultes, soit privées d'un ou plusieurs doigts ou d'une ou plusieurs phalanges.

Rite mystérieux, froid extrême ?

On a avancé plusieurs théories : un rite étrange ? Le froid extrême qui aurait provoqué des gelures ? Une pathologie comme la lèpre ou la maladie de Raynaud, qui ronge les phalanges mais laisse entier le pouce, comme c'est le cas ici ?

Ou peut-être est-ce voulu : ceux qui ont appliqué leurs mains ont volontairement replié un de leurs doigts ? Vous pensez bien qu'on a vérifié la dernière hypothèse : et non, pas de doute, les peintures ont été faites par soufflage sur des mains réellement amputées...

L'abbé Breuil et son confrère Cartailhac disent que Gargas est la seule grotte d'Europe qui montre des mains mutilées de la sorte. Il en existe beaucoup dans des grottes ornées d'Australie, des mutilations « ethniques ».

Mais en définitive, ici, ce serait bien la combinaison du froid, du manque de nourriture, de blessures mal soignées qui seraient la cause de ces étranges mains mutilées...


Et encore !