Le maréchal de Contades : Montgeoffroy, pâté et Marie-Antoinette

Vinaigrette 0
Contades - ©ÖNB / Public domain Contades - ©ÖNB / Public domain
Château de Montgeoffroy Château Château de la Loire Accident Louis-Georges-Erasme de Contades Marie-Antoinette Jean-Benoît Barré

Tuffeau et boiseries

Le château de Montgeoffroy ? Ses belles façades de tuffeau ont été élevées par l'architecte parisien Jean-Benoît Barré pour le maréchal de Contades entre 1773 et 1776. Barré conçoit un pavillon central flanqué de chaque côté de pavillons carrés.

Les pierres le composant proviennent directement du château voisin de La Singerie en Anjou ; les bois, de la Roche-Thibault, à 12 km de Montgeoffroy. Plutôt pratique ! Mais il faut néanmoins mobiliser un sacré nombre de personnes pour charrier tout ça, fermiers comme paysans !

Le maréchal peut ainsi s'installer dans son harmonieux château, de style classique, flambant neuf, terminé en 1780. Il y aménage des intérieurs luxueux garnis d'un beau mobilier, décorés de boiseries, ornés des portraits de cette famille qui ne se sont jamais séparés de leur demeure.

Le premier bal de Marie-Antoinette

A la base, les Contades sont une vieille famille originaire du Sud de la France (Languedoc). Du Sud, ils ont migré... pour s'installer en Anjou ! C'est donc le maréchal Louis-Georges-Erasme de Contades qui s'installe le premier dans le château qu'il vient de construire. Il a 68 ans, alors. Sa carrière militaire l'a bien épuisée et il va pouvoir profiter d'une retraite bien méritée en Anjou près de sa famille...

Môssieur est maréchal de France, à la tête d'une immense fortune, aussi... Il donne le premier bal en France, en 1770, auquel assiste la jeune Marie-Antoinette ! 5 ans plus tard, c'est lui à qui l'on confie le soin de porter la couronne lors du sacre de Louis XVI à Reims...

Pâté de foie gras et Révolution

Montgeoffroy coûte au maréchal la coquette somme de 300 000 livres. Oh, trop fois rien pour ce monsieur... Malheureusement pour lui, il n'y habite pas très souvent : il sera appelé à Strasbourg pour y être gouverneur. Au fait, saviez-vous qu'on doit au cuisinier de Contades le fameux pâté au foie gras de Strasbourg ? Mais ça, c'est une autre histoire...

En tout cas, le maréchal et sa famille sont obligés de s'exiler quand arrive la Révolution. Pour mieux échapper au couperet ! Les voilà à Livry : c'est là que Georges trouve la mort, un jour de 1795 à l'âge de 92 ans, des suites d'une violente dispute avec ses domestiques, parait-il...

Et pendant ce temps, alors ? Quid de Montgeoffroy ? C'est la Révolution, quand même... Pendant ce temps, le château se fait épargner... grâce au petit-fils du maréchal, Marie-Jean Hérault de Séchelles ! Et le château retrouve ses propriétaires, les Contades, de retour d'exil... même si Hérault finira lui à la guillotine.


Et encore !