Le Lichou de Sancerre

Vinaigrette 0
Le lichou - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le lichou - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Spécialité

Késako ?


Si je vous disais qu'on ne repartait pas de Sancerre sans avoir vu sa tour des Fiefs... et bien, on ne repart pas non plus sans son lichou... Une lichounerie, en berrichon, c'est une gourmandise. Une sacrée gourmandise !

Ce gâteau carré si bon, moelleux, se compose de sucre, d'amandes, de farine, d’œufs, de beurre et de fruits confits... J'ai senti de l'angélique et de la fraise dedans, et vous ? Parfait à l'heure du thé ou du café en tout cas...

La petite histoire


Il était une fois un pâtissier du nom d'Emile Ragu, qui a jour a l'idée de reprendre la pâtisserie d'Edouard Bonnin-Dion (le créateur des croquets de Sancerre en 1872) en 1928. Située sur la tranquille petite place de l'Eglise, à Sancerre, la petite boutique ne chôme pas : Emile va inventer un délicieux gâteau. Vite, vite, il dépose la marque en 1933... et voilà le lichou devenu le symbole de la ville ! Aujourd’hui, c'est la pâtisserie Emorine qui fabrique le lichou.


Et encore !