Le Conquérant mis K.O. par son propre fiston à Gerberoy

Vinaigrette 0
Porte du château - ©Pierre-André Leclercq / CC-BY-SA Porte du château - ©Pierre-André Leclercq / CC-BY-SA
Cité médiévale de Gerberoy Cité médiévale Guillaume le Conquérant

Gerberoy entre dans l'Histoire avec le traité de paix signé en 948, où le roi Louis d'Outremer reconnaît Richard comme duc de Normandie et de Bretagne. Puis Guillaume le Conquérant assiège son fils aîné Robert II, dit Robert Courteheuse, en 1079 : ah ! Il faut dire que Robert a obtenu du roi Philippe Ier le château de Gerberoy un peu plus tôt. Il est révolté, notre Robert ! Toujours dans l'ombre de son père, il aspire lui aussi au duché normand ! Après avoir réuni des troupes dans la petite cité, la bataille commence : la lutte fait rage entre le fiston et son père !

Blessé par Robert, ce dernier se rend et rentre en Angleterre après lui avoir cédé le duché de Normandie. On dit que Guillaume gardera de cet épisode une certaine tristesse, mais il finira par pardonner Robert !


Et encore !