Le château de Ravel et la légende de Déodat d'Estaing

Vinaigrette 0
Le château - ©(:Julien:) / CC-BY-SA Le château - ©(:Julien:) / CC-BY-SA
Château de Ravel Château

Les d’Estaing ? Une grande famille qui possède aussi le château d'Estaing, dans l'Aveyron.

Le plus célèbre s'appelle Charles-Henri-Hector d’Estaing, l'amiral héros de la guerre d'Indépendance américaine : il naît d'ailleurs ici, au château, en 1729 !

Ils ont pour blason « De France au chef d’or, soutenu par 2 anges ». Saviez-vous qu'une légende se rattache à ces armoiries ?

Déodat à Bouvines

Le premier grand seigneur qui imprime son nom dans l’histoire s'appelle Déodat, baron d'Estaing.

Allez, on remonte le temps jusqu’en 1214, pendant la bataille de Bouvines !

Une des plus grandes batailles médiévales que livrent les Français contre les Anglais et les Flamands.

Et mince ! Le roi Philippe Auguste vient de se faire renverser de son cheval !

Un groupe d’hommes à pied, munis de crochets, commence à l’encercler. S’il n’avait pas eu sa grosse armure sur le râble, c’est sûr, le roi de France serait déjà mort...

Un honneur royal !

Mais Super Déodat déboule... lui, un des chevaliers de la garde personnelle de Philippe.

Et il sauve son roi. Il se jette dans la mêlée de coups qui commence à pleuvoir sur le souverain, renverse et tue l’ennemi presque un par un !

En signe de gratitude, Philippe accorde à celui qu'on surnomme Tristan l'autorisation et le privilège d'ajouter les armes de France (les lis) à son blason, composé d'un chef d'or !

Tenez, vous pouvez encore voir ce blason sculpté au-dessus de la porte de la cour d'honneur...


Et encore !