Le chardon de Lorraine, tout un symbole

Vinaigrette 0
Le chardon lorrain - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le chardon lorrain - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Spécialité

Késako ?


Voilà maintenant une des recettes de la ville de Nancy : le chardon. Celui qui symbolise la ville lorraine est ici décliné depuis le milieu du XIXe siècle sous forme d'une boule de chocolat avec un cœur alcoolisé soit à la mirabelle, au kirsch, à la framboise, à la poire ou au marc de champagne.

La petite histoire


L'Ecosse a son chardon comme symbole... hé bien, notre bonne vieille ville de Nancy aussi. On le retrouve d'ailleurs sur son blason : « D'argent au chardon arraché à deux feuilles de sinople (couleur verte, en héraldique), fleuri de pourpre, de gueules (rouge en héraldique) à trois abeilles en face d'or ».

Au Moyen-Age, le piquant chardon se veut l'emblème de la Vierge ou le symbole de la couronne d’épines de Jésus. Il peut aussi symboliser la fidélité : vous savez, comme dans l'autoportrait du peintre allemand Durer qui s'est représenté un chardon dans la main, gage de son amour pour sa femme...

Mais c'est le duc de Lorraine René II qui popularise le chardon nancéien en le faisant mettre sur ses armes avec la devise « Ne me toques, je poins » (« Ne me touche pas, je pique »). En gros : qui s'y frotte s'y pique, en latin « non inultus premor »... la devise de la ville aujourd'hui ! Elle fait référence à la défense acharnée des habitants de la ville lorraine face à Charles le Téméraire, qui passa l'arme à gauche sous ses remparts.


Et encore !