Lazare de Schwendi : seigneur du Hohlandsbourg et maître du tokay

Vinaigrette 0
Lazare de Schwendi - ©Rijksmuseum / CC0 Lazare de Schwendi - ©Rijksmuseum / CC0
Château de Hohlandsbourg Château

Le propriétaire le plus célèbre du château du Hohlandsbourg ?

Lazare de Schwendi, homme de guerre, diplomate et importateur du tokay, un vin connu aujourd’hui sous le nom... de pinot gris !

Ciel, un enfant illégitime sous mon toit !

Lazare naît en 1522 dans un petit bourg du Wurtemberg, tout au sud de l'Allemagne, dans le manoir paternel des seigneurs de Schwendi.

Lazare est le fruit d'un secret.

Un secret qu'une servante, Appolonia Wenken, a gardé au chaud pendant neuf mois, dans la douce tiédeur du manoir de Ruland de Schwendi, le maître des lieux.

Une solide éducation

Le petit Lazare est un enfant illégitime, donc !

Heureusement, avant de mourir en 1525, son père prend soin de reconnaître son fils : Lazare devient apte, à 3 ans, de porter le nom et le blason paternel et d’hériter de ses biens.

Mais Rutland n'a pas cru bon de confier l'éducation de son rejeton à Appolonia... il la remet entre les mains de la cité de Menningen à qui il confie également sa tutelle.

Des tuteurs bienveillants l’envoient étudier à l’Université de Strasbourg, où il se construit une solide éducation : Lazare sera parfaitement trilingue latin-allemand-français !

Quand les batailles mènent au tokay !

La cité fabuleuse de Tokay

Lazare a 24 ans à peine quand il entre au service de l’empereur Charles V. Couvert de gloire, s’illustrant dans toutes les batailles, il sert plusieurs empereurs.

Jusqu’à cet hiver 1564. On l’envoie en Hongrie en tant que commandant en chef des armées impériales, pour combattre les armées du sultan turc.

C’est là qu’il assiège une cité du nom de Tokay, dont la forteresse abrite un trésor sans pareil : 10 000 ducats d’or et 4000 tonneaux d’un vin inestimable.

Du petit jésus en culotte de velours (oui, bon, pardonnez-moi l'expression) : Louis XIV l’appellera vin des rois et roi des vins !

Le tout premier cep s'acclimate à l'Alsace

Ainsi donc, Lazare aurait ramené de Hongrie le vin de Tokay, dont il implante le tout premier cep en Alsace, à Kientzheim, donnant naissance au Tokay d’Alsace ou pinot gris.

Douce légende... puisque apparemment, l’Alsace connaît le pinot gris depuis le Moyen-Age !

La statue de Bartholdi en 1897 à Colmar le représente en cuirasse tenant à la main une grappe de raisin !

L'anecdote !

Pour la petite histoire, depuis janvier 1994, interdiction d’appeler ce vin tokay d’Alsace : il faut dire pinot gris.

Accord conclu entre la Hongrie et la France, après une bataille judiciaire commencée en 1920 !

En échange, la Hongrie a interdiction d’appeler ses vins rouges d’Eger Médoc et ses eaux-de-vie Cognac.

Au coeur du Hohlandsbourg

La campagne de Hongrie finit en 1568 et entre deux missions diplomatique en Europe de l’Est, Lazare rentre en Alsace, où il avait acheté le château du Hohlandsbourg.

Pour l’occasion, l’empereur le fait baron du Saint-Empire. Voilà Lazare devenu baron de Hohlandsbourg !

Un château qu’il doit entièrement retaper, car acheté pratiquement ruiné.

Il y organise aussi la vie quotidienne, avec la precision d'une horloge suisse.

Tenez : il rédige un règlement pour l’intendant, sur la façon dont le château doit être gardé et défendu face à l’ennemi, truffé de détails sur la détention des prisonniers dans les cachots.

Lazare de Schwendi, le plus célèbre baron de Hohlandsbourg, meurt le 27 mai 1583. Allez jeter, à l'occasion, un oeil à l’église de Kientzheim, dans le Bas-Rhin : sa pierre et celle de son fils s’y trouvent encore...


Et encore !