Lancelot et la vie de château

Vinaigrette 0
La cour - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La cour - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château de Chamerolles Château

Entre Orléans et Pithiviers, le château de Chamerolles respire la douceur du Val de Loire : le soleil vient dorer la pierre blanche du châtelet d'entrée et raviver les briques rouges et noires de la cour intérieure... Ca donne envie d'entrer, non ?

La toute première forteresse est élevée au cours du XIIe siècle. On ne sait pas à quoi celle-ci ressemblait... Ce qu'on sait, c'est que Chamerolles passe ensuite à divers propriétaires : et voilà qu'au tout début du XVIe siècle apparaît ce preux chevalier, là, vous le voyez ?

Il s'appelle Lancelot du Lac, il s'agit du compagnon d'armes de François Ier durant les guerres d'Italie. Vite, vite, Lancelot (qui a hérité de ce biau prénom à cause du héros arthurien) s'empresse de faire reconstruire le château dans le goût de la Renaissance. Il faudra 3 décennies, entre 1500 et 1530, pour que naisse le château tel qu'on le voit aujourd'hui.

L'architecte conserve le plan de forteresse médiévale entourée de douves. Mais il cède aux caprices de la mode... la Renaissance ! Du coup, il imagine un château bâti sur un plan carré, avec tours circulaires aux angles. Un château qui s'ordonne autour d'une cour intérieure à laquelle on accède à l'Est par un châtelet d'entrée flanqué de deux tourelles...

A Chamerolles, on innove, aussi, côté décoration : le rouge et le noir s'invitent sur la façade... Si, vous le voyez, cet appareil de briques rouges tramé de losanges en briques noires ? On a aussi cette belle galerie à arcades qui viendra par la suite occuper la partie inférieure de l'aile sud...

Après la mort de Lancelot du Lac, le château passe entre plusieurs mains. Autant de transformations... Par exemple, au XVIIIe siècle, le châtelain remplace le pont-levis donnant accès à la cour par un pont-dormant. Saccagé par l'occupant allemand en 1940, Chamerolles est acquis en 1987 par le conseil général du Loiret.


Et encore !