L'abbaye des dames de Blesle

Vinaigrette 0
Le choeur - ©Fabienuniversité / CC-BY-SA Le choeur - ©Fabienuniversité / CC-BY-SA
Eglise Saint-Pierre de Blesle Eglise paroissiale

Le vœu de la femme d'un Velu

A Blesle, on trouve tous les styles, du XIe au XVe s ! A l'origine, notre église romane fait partie d'une abbaye bénédictine fondée au début du IXe s par Ermengarde, épouse d'un comte d'Auvergne. Qui ? Bernard, surnommé Plantevelue (Planta Pilosa, allez savoir quelle particularité physique lui a valu ce surnom).

La dame, très pieuse, voulut sur la fin de ses jours fonder un couvent, histoire qu'elle puisse prier pour son âme et celles des siens, surtout celles de ses deux fils aînés morts brutalement. Ce sera une abbaye de femmes dédiée à Saint-Pierre, sous la règle de Saint-Benoît.

A table !

Puis, Ermengarde complète ses dévotions en allant faire un petit pèlerinage à Rome, où elle rencontre le Pape Sergius III. Le pontife lui remet une dalle en marbre noir qu'il avait béni de sa mimine. Dalle qui fera une belle table d'autel : on la voit toujours dans l'église actuelle !

La crème de la crème

L'abbaye devient vite très importante et se met à accueillir tout le gratin bien né des environs : des dames devant montrer 4 générations de noblesse pour pouvoir être admises !


Et encore !