La teurgoule, la recette normande qui a sauvé la France

Vinaigrette 0
Teurgoule - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Teurgoule - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Spécialité

Késako ?


Vous aimez peut-être le riz au lait ? Et bien, la teurgoule, c'est son équivalent normand ! La différence entre des recettes de riz au lait classique et celle de la teurgoule, c'est la petite pincée de cannelle et l’utilisation du lait entier qui donne tout son crémeux à la préparation.

La petite histoire


A la fin du XVIIIe siècle, la France subit un terrible épisode de famine dû aux mauvaises récoltes, saccagées par de grosses pluies estivales. L'intendant de la ville de Caen, le baron de Fontette, décide de faire venir du riz en Normandie. Du riz ?! Personne ne connaît cette drôle de céréale ! Les gens se retrouvent à devoir en manger, mais sans savoir quoi en faire ! Le baron décide donc de faire imprimer des recettes pour aider les Normands à cuisinier le riz ! Et l'une de ces recettes, c'est la teurgoule, qu'on mange avec la fallue, la brioche.

Alors, deux petits mots sur l'« inventeur » de la teurgoule : le baron de Fontette, François-Jean d'Orceau, naît à Paris en 1718. En 1738, à tout juste 20 ans, il siège au Parlement de Paris. Il devient intendant de la ville de Caen en 1752, poste qu'il occupera jusqu'en 1775... Le plus célèbre intendant de son temps, le plus estimé aussi ! Il fait transformer la corvée royale (impôt mis en place sous l'Ancien Régime) grâce à de nombreux édits. Il fait aussi embellir la ville de Caen, refaire les routes principales, aménager de nouveaux quartiers... Une des places actuelles de la ville normande porte d'ailleurs le nom du baron !

Pour terminer avec ce dessert, saviez-vous qu'il existe une confrérie de la teurgoule ? Créée en 1978, elle promeut le dessert normand en organisant un chapitre annuel avec dégustation, concours...


Et encore !