La reine Margot à Pau : l'enfer !

Vinaigrette 0
Margot - ©Public domain Margot - ©Public domain
Château de Pau Château Reine Margot Henri IV Guerre de Religion

La reine Margot débarque pour la première fois en grande pompe à la cour de Pau. Robes sublimes, fêtes, musique, banquets... la vie comme l’aime la reine, quoi ! Oui, mais quand on est une catholique en terre protestante, c’est compliqué !

Elle raconte dans ses Mémoires comment, en train d’entendre la messe de la Pentecôte dans le château (elle seule en a le droit), une troupe d’habitants de la ville débarquent, pour pouvoir eux aussi assister à la messe, car ils en sont interdits. On les arrête, zou, en prison ! Margot, indignée, se plaint, mais rien...

Et pour couronner le tout, Henri s’est trouvé une nouvelle maîtresse, la petite Rebours, « une fille malicieuse qui ne m’aimait pas, et qui me faisait tous les plus mauvais offices qu’elle pouvait en son endroit », écrit Margot.

Bof, de toute façon, celle-ci part vite pour Nérac et ne reviendra jamais dans « ce petit Genève de Pau ». Elle et Henri laissent une Rebours malade (« de bonne fortune pour moi » dit cette mauvaise langue de Margot !) et on sait comment Henri s’enticha de la Fosseuse à Nérac...


Et encore !