La porte Désilles, un arc pour célébrer l'Indépendance

Vinaigrette 0
Détail face sud - ©Musicaline / CC-BY-SA Détail face sud - ©Musicaline / CC-BY-SA
Porte Désilles Arc

La guerre dans la pierre !

On a là un des 8 arcs de triomphe de Nancy, symbole de l'indépendance et de la liberté. Avant 1778, la porte faisait partie de la vieille enceinte de la ville.

C'est un arc d'ordre ionique percé de 3 baies encadrées de pilastres ioniques, construit par l'architecte Mélin et décoré des sculptures de Joseph Sontgen, un Allemand installé à Nancy à qui on doit de nombreuses réalisations dans les églises de la ville.

• Sur la façade extérieure, on voit des trophées militaires ainsi que la représentation de la bataille de Nancy qui oppose Charles le Téméraire et le duc René II : on y aperçoit même en fond la porte de la Craffe !

• Côté ville, sur la façade intérieure, on voit qu'au-dessus des petites ouvertures se trouvent des médaillons. Oh, encore des blasons martelés à la Révolution ? Tout juste ! Les armes du roi de France et de Stainville, plus précisément.

L'Amérique en Lorraine !

De ce côté de la porte, c'est la mémoire de l'indépendance américaine qu'on célèbre. Deux bas-reliefs représentent les Français et leur roi. De l'autre côté, l'alliance de la France et des Etats-Unis avec le traité de Versailles de 1783, qui assure l'indépendance aux Américains.

• Tout en haut, le médaillon contenant le portrait de Louis XVI, porté par l'allégorie de l'Indépendance, un petit Noir accompagné de la Victoire et de la Gloire.

• Sur le bas-relief de gauche, l'hommage des Lorrains à la France : un génie tend les bras à son roi. Un autre le couronne. Sur la scène de droite, un petit roi noir rend hommage au roi français.


Et encore !