La Musculine G., la potion magique pour carnivores

Vinaigrette 0
La Musculine - ©Benoît Prieur / WikimediaCommons / CC-BY-SA La Musculine - ©Benoît Prieur / WikimediaCommons / CC-BY-SA
Spécialité

Késako ?

Aah, la musculine, ce n'est pas une sucrerie ordinaire ! Ca ressemble à une pâte de fruit, mais pourtant... Elle est énergétique, fortifiante, stimulante, nous promet la boîte...

Fabriquée à l'abbaye Notre-Dame-des-Dombes (01), d'après la recette créée en 1867 par le professeur à la faculté de médecine de Montpellier Fuster et le docteur Guichon, on a là un mélange de sucre, de miel, de coings... et de viande de bœuf crue et fraîche. Si vous vous demandez ce que veut dire le « G » de « musculine G. : c'est l'initiale de Guichon !

La petite histoire

L'abbaye Notre-Dame-des-Dombes, à Plantay, a été fondée par une colonie de moines trappistes venue du monastère d'Aiguebelle (26). 42 moines exactement, qui entreprennent un énorme travail de débroussaillage et d'assainissement des marécages alentours, très insalubres.

La première pierre en est posée en mars 1861. Nos moines se voient confier la recette de la musculine des mains du docteur Guichon en 1869. Le succès, immédiat, permet à notre musculine de se faire présenter à l'exposition universelle de Lyon de 1894 !

Bon, mais au fait ? Confiserie ou médicament, la musculine ? Hé bien, Fuster l'administre les premières fois à ses patients sous forme de viande crue de bœuf ou de mouton avec une potion à base d'alcool. Le mélange des deux est parait-il souverain !

La musculine soigne les problèmes gastriques, les diarrhées, les hémorragies, les « maladies consomptives », la phtisie pulmonaire... On la recommande alors aux personnes âgées, aux enfants un peu faibles, aux convalescents mais aussi aux sportifs ou aux personnes qui doivent fournir un effort physique ou intellectuel important. La potion magique, quoi... made in Rhône-Alpes !


Et encore !