La maladie de Louis XV à Metz et le scandale Mailly-Nesle

Vinaigrette 0
La duchesse, musée Cognacq-Jay - ©Sailko / CC-BY La duchesse, musée Cognacq-Jay - ©Sailko / CC-BY
Cathédrale Saint-Etienne de Metz Cathédrale Scandale Adultère Louis XV

Au XVIIIe siècle, on construit une grande sacristie sur le côté nord du chœur. C'est à cette époque que l'architecte Blondel fait élever en 1764 un portail de style classique en harmonie avec la nouvelle place d'Armes qu'il avait aussi conçu la même année. Un portail qui célèbre la guérison de Louis XV, alors à Metz à cette époque pour régler la guerre de Succession d'Autriche ! Très malade, le roi, à qui on avait annoncé une mort rapide, s'en remet finalement à Dieu.

Qui se trouve à son chevet ? Sa maîtresse, la duchesse de Châteauroux, Marie-Anne de Mailly-Nesle ! Scandale... Un certain monseigneur Fitz-James refuse de lui donner les derniers sacrements : non ! Il faut que la duchesse parte et que la reine arrive immédiatement ! Ce que celle-ci fait quelques jours après. Louis se voit obligé d'écrire une confession publique dans laquelle il reconnaît ses fautes. Mais peu de temps après, il se remet complètement : et là, surprise ! Les Français ne lui en veulent pas, mieux lui donne son surnom de « Bien-Aimé »...


Et encore !