La maison natale du cardinal La Balue à l'Angles-sur-l'Anglin

Vinaigrette 0
La maison - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La maison - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Maison du cardinal La Balue Maison Cardinal La Balue

Au numéro 2 de la rue du Pont, dans le village poitevin de l'Angles-sur-l'Anglin se trouve une jolie maison en pierre du XVe siècle. Vous vous doutez que si on en parle, c'est qu'un homme célèbre y a habité ! Tout juste : il s'agit de la maison natale du cardinal Jean Balue, plus connu sous le nom de « La Balue ».

Il naît à Angles en 1421. Louis XI le remarque et le nomme clerc du Parlement, évêque d'Evreux, abbé de Fécamp et de Saint-Ouen de Rouen. Puis il devient cardinal en 1467. Le roi disait de lui : « C'est un bon diable d'évêque pour à cette heure. Je ne sais ce qu'il sera dans l'avenir.

Quant à présent il est sans cesse occupé à mon service. » Mais en prenant de plus en plus d'importance, La Balue se brûle les ailes. Les courtisans le jalousent, et vous savez ce qui se passe quand on jalouse quelqu'un à la Cour : hop, au trou ! Un homme comme Jacques Cœur ne l'a su que trop bien...

Balue est un traître, aussi, raconte-t-on partout. Il se rapprocherait un peu trop de l'ennemi héréditaire de Louis, le bourguignon Charles le Téméraire... Tenez, justement, c'est lui après tout, qui a emmené le roi au château de Péronne rencontrer Le Téméraire pour soit disant parlementer.

Tu parles, Charles ! C'est un guet-apens et le Bourguignon fait prisonnier Louis... Du coup La Balue se fait arrêter, enfermer au château de Tours, puis à Onzain près de Blois. Et enfin dans les sinistres prisons du donjon de Loches, où son souvenir est à tout jamais associé aux cages en fer de Louis XI...


Et encore !