La légende Jacques Casella à Nonza

Vinaigrette 0
La tour - ©Fumey-Dumoulin / CC-BY-SA La tour - ©Fumey-Dumoulin / CC-BY-SA
Tour paoline de Nonza Tour Légende

La petite cité corse voit le jour grâce aux seigneurs d'Avogari, appelés de Gênes pour rendre la justice sur l'île, avant même en fait que la République de Gênes ne règne sur la Corse ! Ils y construisent une forteresse, plus tard complétée par Pascal Paoli qui élève notre fameuse tour (1760). 4 ans plus tard, elle fait déjà parler d'elle : les Français, devenus maîtres de la Corse, ont vus tous les chefs de l'île se rendre... ... Tous sauf un !

Jacques Casella, à Nonza.
Seul dans la tour, il résiste vaillamment contre les Français, bien qu'il soit blessé et, il faut le dire, plus tout jeune ! Muni de son mousquet et de canons qu'il place aux meurtrières, Casella attend les troupes ennemies. Notre homme va leur faire croire qu'ils sont toute une armée, à l’intérieur de la tour, tirant lui-même tous les coups de canons ! Ce qu'il veut ? Se rendre, oui, mais avec les honneurs militaires ! Et là, surprise ! Les Français le voient sortir seul de la tour... Mais où est le reste de la garnison ? « C'est moi ! » aurait répondu Casella...


Et encore !