La légende de saint Ronan de Locronan

Vinaigrette 0
Chaire, médaillons de la vie de Ronan - ©Moreau.henri / CC-BY-SA Chaire, médaillons de la vie de Ronan - ©Moreau.henri / CC-BY-SA
Eglise Saint-Ronan de Locronan Eglise paroissiale Pèlerinage Miracle Légende

Ronan l'Irlandais


Mais qui est Ronan ? Venu de la verte Irlande, il établit son ermitage en Bretagne à la fin du IVe s et commence à évangéliser les Bretons. Lorsqu'il meurt non loin de Saint-Brieuc, son corps se retrouve par miracle transporté à Locronan ! Oui, littéralement, le « lieu de Ronan » !

Miracles et sermons à la pelle


Puisqu'on a parlé du tombeau de Ronan, parlons un peu de ce saint venu d'Irlande au début du VIe s évangéliser les Bretons.

Il installe son monastère à quelques kilomètres de Brest mais l'endroit ne lui convient pas ! Ses miracles ont attiré des « fans » et le pauvre Ronan a bien du mal à s'en dépêtrer !

Donc, il fait son baluchon et s'en va par les chemins. Il arrive dans la forêt de Nevet, près de Locronan. Là, il lui arrive une aventure restée célèbre...

Ecoutez plutôt : on a dit que Ronan multipliait les miracles. Un homme, subjugué, finit par le suivre et à écouter ses prêches. Ca, ça ne plaît pas vraiment à sa femme, une certaine Kében : elle va se plaindre à Ronan qu'il a ensorcelé sa famille ! Alors, pour confondre le saint, elle cache sa fille de 5 ans dans un coffre et accuse Ronan de l'avoir tuée.

Les chiens affamés boudent Ronan


Puis Kében s'en va demander la justice au roi Gradlon. Ronan se fait arrêter et emprisonner à Quimper. Là, il se fait juger puis conduire dans une arène où on lui jette à la gorge 2 gros dogues affamés. Sauf que les toutous, au lieu de le boulotter tout cru, viennent se coucher tout gentiment aux pieds de Ronan !

Surpris par ce « miracle », Gradlon envoie des gens voir ce qu'il se trame chez Kében. Là, ils découvrent le coffre avec la petite dedans... morte étouffée. Ronan la ressuscite et Kében lui demande mille pardons ! Ronan vivra encore quelques années et à sa mort, on ramènera son corps à Locronan dans un char tiré par 2 bœufs, dans la petite église...


Et encore !