La Guillotière : croco et mouvement de foule mortel

Vinaigrette 0
Vue d'ensemble - ©Basilio / CC-BY-SA Vue d'ensemble - ©Basilio / CC-BY-SA
Pont de la Guillotière Pont Accident Noyade Animaux

Ecrasés sur le pont


Voici 2 faits divers liés à la Guillotière, pour finir : le soir du 11 octobre 1711, une grande foule revient de la fête populaire de Saint-Denis-de-Bron, petite commune située à quelques pas de Lyon. Pour regagner leurs pénates, les gens doivent traverser le Rhône, en empruntant notre pont.

Soudain, la foule se retrouve prise au milieu d'un embouteillage monstre de voitures à cheval : parmi ces voitures, celle de madame Servient, dame de la Part-Dieu.

La panique s'installe. On étouffe, on hurle, on tente de regagner le bout du pont. Mais là, horreur ! Les gardes viennent de fermer les grilles ! Plus de 200 personnes trouvent la mort, écrasées ou noyées, dans un gigantesque et effrayant mouvement de panique...

Le sergent qui avait ordonné la fermeture des portes est arrêté, puis roué publiquement sur la place des Terreaux. Quant à madame Servient, elle offre à la ville ses terres de la Part-Dieu en 1725... pour se faire pardonner sa responsabilité dans l'horrible bousculade ?

Le crocodile


C'est près de ce pont, aussi, qu'on a trouvé un crocodile, en 1745 ! On dit qu'il est conservé au musée des Hospices civils de la ville...


Et encore !