La basilique Saint-Sernin et ses petites anecdotes

Vinaigrette 0
La basilique - ©Guimsou / CC-BY-SA La basilique - ©Guimsou / CC-BY-SA
Basilique Saint-Sernin de Toulouse Basilique

Le trésor


Le trésor de la basilique comportait une quantité d'objets précieux : le camée d'Auguste, l’Évangéliaire de Charlemagne (manuscrit aujourd'hui conservé à la Bibliothèque Nationale), le cor en ivoire de Roland, la châsse de saint Exupère... Oui, mais voilà : on peut tout de même voir deux beaux reliquaires.

D'abord, le reliquaire de Sernin (XIIIe siècle), qui se présente sous la forme d'un coffret rectangulaire. Dessus, le saint y est représenté subissant son martyre. Ensuite, on a le reliquaire de la Sainte-Croix (milieu du XIIIe siècle), coffret rectangulaire qui ressemble beaucoup aux châsses limousines de la même époque.

Les stalles


On peut voir aussi les belles stalles en chêne du XVIe siècle : venez ! Elles nous montrent quelque chose d'amusant : un cochon assis dans sa chaire, entouré de ses auditeurs ! Et on peut y lire comme légende... Calvin le porc, prêchant ! Ah mais oui, on est en pleine guerre de Religion...

Le tombeau du duc


Par ici, dans une des chapelles, on trouvait autrefois le tombeau du duc de Montmorency, exécuté à Toulouse, dans le Capitole, pour conspiration. Sa veuve a fait transférer la magnifique sépulture au couvent de la Visitation de Moulins (Allier), actuel lycée de Banville.

La mort de Simon


Et puis, c'est à Toulouse que meurt le célèbre Simon de Montfort, le « leader » de la croisade contre les Albigeois : il y reçoit en juin 1218 une pierre tirée par des femmes toulousaines, tout près de notre basilique...


Et encore !