La basilique de Neuvy-Saint-Sepulchre : croisades et Précieux Sang

Vinaigrette 0
Le Précieux Sang - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA Le Précieux Sang - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Basilique Saint-Etienne de Neuvy-Saint-Sepulchre Basilique Pèlerinage Relique

Jésus enterré en plein Berry ?

Le vicomte de Bourges, Geoffroy, la fonde en 1045 pour dit-on expier une lourde faute, le meurtre de son neveu, fils du prince de Déols Eudes. La basilique ressemble à s'y méprendre au Saint-Sépulcre de Jérusalem ! C'est voulu, bien sûr.

A cette époque, les seigneurs vont en Terre Sainte : Jérusalem et le tombeau du Christ, le sépulcre, c'est une étape indispensable !

La basilique de Neuvy a été construite à l'époque où on ne pouvait plus accéder au sépulcre de Jérusalem, à cause de sa destruction au tout début du XIe s par le calife Hakim. Une façon, donc, pour les chrétiens, de faire le voyage comme s'ils allaient en terre Sainte tout en restant en France...

Le nom de la commune de Neuvy-Saint-Sepulchre a une petite particularité. En fait, on écrit « sépulchre » et non « sépulcre » sans h comme l’orthographe le voudrait, car on a voulu appuyer sur l'exceptionnelle beauté du monument (pulcher veut dire « beau » en latin) !

La rotonde et ses chapiteaux

Une rotonde unique en France, pour une basilique classée au patrimoine mondial de l'Unesco ! Elle a 3 niveaux et 11 colonnes avec de beaux chapiteaux sculptés (11 colonnes pour le vrai nombre d'apôtres fidèles à Jésus ?).

Typiquement romans, ceux-ci représentent des animaux (fauves, singes, centaures archers...) et de mystérieux petits personnages accroupis.

Au centre se trouvait jusqu'à la Révolution un autel qui symbolisait le tombeau du Christ, détruit en 1806, une sorte de petit monument avec dedans une sorte de grotte (le fameux sépulcre), fermée par une grille en fer.

La basilique se compose de deux lieux de culte : la rotonde, suivie de l'église à proprement parler dédiée à saint Jacques. Viollet-le-Duc s'est chargé de la restauration de la basilique au milieu du XIXe s.

Le Précieux Sang

Neuvy, c'est une étape sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Une étape de choix, puisque là, en plein Berry, les pèlerins pouvaient se recueillir sur une relique unique en France, quelques gouttes du sang du Christ (deux exactement) : le Précieux Sang.

Plus un fragment de la Croix et un clou ayant servi à la crucifixion... Le pèlerinage du Précieux Sang a lieu chaque année tous les lundis de Pâques dans les rues de la ville. Mais comme dirait le Guide du Val de Loire mystérieux (éd Tchou), on doute de l'authenticité du sang. Nous, on ne pinaille pas !

Les faits sont là : c'est un certain Eudes de Déols, cardinal, qui rapporte quelques gouttes du sang du Christ de la croisade qu'il fait aux côtés de saint Louis au milieu du XIIIe s. Relique préservée pendant les guerres de Religion et la Révolution, heureusement !


Et encore !