L'origine de la curieuse église d'Asfeld

Vinaigrette 0
L'église - ©G.Garitan / CC-BY-SA L'église - ©G.Garitan / CC-BY-SA
Eglise Saint-Didier d'Asfeld Eglise paroissiale

Aah, ça, on n'en voit pas tous les jours, des monuments comme ça ! Bienvenue à Asfeld, où se trouve l'étonnante église circulaire toute en brique construite en 1683. Une réalisation aussi originale a bien dû sortir d'un esprit tout aussi éclairé... et oui ! On la doit au vicomte de Neuchatel, Jean-Jacques de Mesmes, conseiller d'Etat et président au Parlement de Paris : fin lettré, grand amateur d'art, il devient le premier membre de l'Académie française en 1676 !

Notre homme fait démolir la vieille église paroissiale qui se trouve dans l'enceinte du château (et qui tombe en ruine) pour en reconstruire une nouvelle sur une vaste place aménagée par ses soins. Mesmes en demande les plans au frère François Romain, l'architecte du roi d'origine flamande qui travaille avec Mansart à la construction du pont Royal en 1685. Notre vicomte d'Asfeld fera aussi construire vers 1730 un château tout à côté de l'église, aujourd'hui disparu, détruit lors de la Révolution. Mais ça, c'est une autre histoire...

En 1685, l'église est enfin consacrée. 3 parties la composent : le péristyle ou porche, entouré d'une colonnade surmontée d'un toit de forme oblongue. Le campanile ensuite, couvert d'un dôme ; la rotonde, enfin. Les 3 parties sont reliées les unes aux autres. Le dôme ressemble beaucoup au Panthéon de Rome, avec sa trentaine de grosses colonnes qui supporte la voûte et sa centaine de petites colonnes qui fait le tour du monument : peut-être parce que monsieur de Mesmes a beaucoup voyagé en Italie !


Et encore !