L'histoire terrible que cachent les Bourgeois de Calais

Vinaigrette 0
Andrieu d'Andres - ©tom jervis / CC-BY Andrieu d'Andres - ©tom jervis / CC-BY
Statue des Bourgeois de Calais Statue Destin tragique Guerre de Cent Ans

L'histoire derrière la statue


La ville de Calais fait la commande d'un grand groupe de bronze en 1895 à Auguste Rodin, pour trôner tout à côté de l'hôtel de ville. Son nom ? Les Bourgeois de Calais. [up]Il existe 12 autres éditions de l’œuvre du grand sculpteur, dont l'une a sa place au musée Rodin de Paris ! Celle de Calais reste la toute première commandée et réalisée.[/up]

Bon, alors, on l'a souvent vu plusieurs fois, ce groupe de 6 hommes grandeur nature aux visages graves et tendus. Mais sait-on quelle histoire se cache derrière ? Nous voilà en pleine guerre de Cent Ans. Edouard III d'Angleterre, qui vient de conquérir la Normandie et se rendre victorieux des Français après la bataille de Crécy, assiège Calais en septembre 1346. Les Français tiennent bon. Les Anglais, eux, ont tout leur temps... Après 10 mois de siège éprouvant, la ville affamée capitule.

Une tragédie


Edouard demande alors à ce que 6 des plus grands bourgeois de la ville se livrent, pour laisser la vie sauve aux habitants qu'il allait exécuter : conduit par Eustache de Saint-Pierre, voilà Jacques et Pierre de Wissant, Jean de Fiennes, Andrieu d'Andres et Jean d'Aire qui se rendent, humiliés, « les chefs nus, les pieds déchaux, la hart (corde) au col et les clefs de la ville et du châtel en leurs mains »... Le grand chroniqueur Froissart rapporte que les gens « allèrent les adorer de pitié, et plusieurs hommes et femmes se jetaient à leurs pieds, pleurant tendrement ».

Les Anglais vont les exécuter... mais la reine d'Angleterre, Philippine de Hainaut, « qui était moult enceinte et pleurait si tendrement, se jeta à genoux devant le roi son seigneur » pour lui demander d'épargner ces hommes. Edouard accepte devant l'insistance de sa femme : on enverra nos bourgeois en captivité au delà de la Manche. Et Calais devient anglaise, pendant deux siècles... Il faudra attendre la venue du duc de Guise qui rendra la place à la France en 1558 !


Et encore !