L'histoire de Losse (vraiment) écrite dans la pierre !

Vinaigrette 0
Le château - ©Manfred Heyde / CC-BY-SA Le château - ©Manfred Heyde / CC-BY-SA
Château de Losse Château

Les pieds, ou plutôt les fondations dans l'eau de la Vézère, Losse existe depuis le XIIe s ! Mais c'est bien Jean de Losse, précepteur d’Henri IV, gouverneur de Guyenne et capitaine de la Garde Ecossaise, qui fait reconstruire le château entre 1570 et 1576.

Se voulant demeure d'agrément, à une époque où la Renaissance triomphe un peu partout en France, Losse garde tout de même un peu de rigueur toute médiévale, avec ses tours dotées de mâchicoulis et son chemin de ronde. La terrasse à balustrades sur la Vézère date du XVIIe s, elle.

On trouve plusieurs inscriptions gravées dans la pierre du château. On a par exemple celle-ci, dans une des salles, Cum sudore, sanguine et carcere feci, qui veut dire que le château s’est construit dans la sueur et la tyrannie ! Des inscriptions qu’on doit à Jean de Losse. Et à l’entrée du château, voilà la phrase qui nous accueille : LORSQUE CUYDAIS (je songeais à, ndlr) ACHEVER JE COMMENCAIS. Autant dire que quand on bâtit un château, on sait quand on commence mais on voit rarement le bout !


Et encore !