Kernascléden : quand les morts qui dansent rencontrent la Vierge

Vinaigrette 0
Vie de la Vierge - ©Esther Westerveld / CC-BY Vie de la Vierge - ©Esther Westerveld / CC-BY
Eglise Notre-Dame de Kernascléden Eglise paroissiale Epidémie

A l'intérieur, un vrai trésor... les peintures murales ! Celles de la voûte du chœur tout d'abord, du XVIe siècle, représentant la vie de la vierge Marie. Ensuite, la fameuse danse macabre réalisée vers 1450 ! Bien que très abîmée, il en reste encore de très beaux détails. Une danse macabre... par là on désigne une représentation médiévale qui mêle morts et vivants dans une folle sarabande.

Hé oui ! La Faucheuse prendra tôt ou tard la vie du pauvre hère comme du plus riche seigneur... Il faut voir le contexte, aussi ! Epidémies, famine, guerres... l'Ankou a fort à faire ! A propos de l'état de conservation des fresques (restaurées au XXe siècle), le peintre nabi Maurice Denis dira d'ailleurs : « Ah ! Si de telles peintures étaient à la voûte d'une église toscane, elles seraient depuis longtemps célèbres ! Nous aurions des photographies de tous les détails... »


Et encore !