Gargantua et les fées au château du Bouchet

Vinaigrette 0
La Brenne depuis la tour - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA La Brenne depuis la tour - ©Anecdotrip.com / CC-BY-NC-SA
Château du Bouchet Château Légende

Les bottes de Gargantua

Le Bouchet semble posé, endormi au milieu des étangs féeriques de la Brenne, sur un de ces « buttons » qui composent le paysage. Un button ? Oui, de petites collines typiques de la Brenne ! La légende veut qu'on doive la formation de ces buttons à Gargantua. Le géant de Rabelais est venu traîner ses énormes bottes en Berry.

Et à chaque pas qu'il faisait, de la terre venait se coller sous ses pieds, l'empêchant d'avancer. Bah, rien à faire ! Il les secouait et des immenses blocs de terre tombaient pour former des buttes. Ah, mais comment ça, c'est pas vrai ?! Vous feriez mieux d'y croire un petit peu, car on n'a pas fini avec les légendes ici !

La légende des fées

L'Homme connaît l'endroit depuis l'époque gallo-romaine. Mais il faut attendre le XIIe s pour voir la construction d'un château-fort... La légende rapporte que des fées auraient bâti le château primitif. Un peu feignant, le seigneur du Bouchet aurait demandé aux fées de faire le travail à sa place.

Mais il oublie de s'adresser à l'une d'elles ! Pas contente du tout, elle vient au Bouchet avant que la nuit ne tombe et que ses compagnes ne se mettent au travail. Elle y jette un sort : si le château n'est pas terminé avant l'aube, il ne sera jamais fini !

Les copines arrivent et se mettent au travail, transportant de lourdes pierres dans leur tablier. Peu avant l'aube, le château est presque achevé. Ne manque plus qu'une pierre !

Une fée accourt avec. Mais... son tablier se déchire, la pierre tombe par terre. Misère ! Le coq chante : le château est condamné à ne jamais être fini... On dit qu'on voit toujours la pierre à quelques kilomètres de là...


Et encore !