Gabriel de Montgomery capturé à Domfront

Vinaigrette 0
Le chevet - ©Arnradigue / CC-BY-SA Le chevet - ©Arnradigue / CC-BY-SA
Eglise Notre-Dame-sur-l'Eau de Domfront Eglise paroissiale Gabriel de Montgomery Siège Guerre de Religion

Pendant les guerres de Religion, l'église déguste, surtout avec le siège du Protestant Montgomery, en 1574... le plus gros siège de l'histoire de Notre-Dame, c’est sûr ! Gabriel de Montgomery, le huguenot, se planque dans le château de Domfront. Le maréchal catho de Matignon l'attend, dehors... et le capture.

On lui promet la vie sauve, mais il sera exécuté quelques mois après à Paris (après un court passage par la Conciergerie) sur ordre de Catherine de Médicis... Boudiou ! Mais que s’était-il passé pour en arriver là ?!

Aaah, Gabriel de Montgomery, seigneur de Lorges... un fier Ecossais à la solde de l’amiral de Coligny ! On le connait pour au moins une chose : c’est lui qui tue (involontairement) le roi Henri II pendant un tournoi sur la place des Vosges à Paris.

Vous vous rappelez le carnage ? Sa lance se brise en mille morceaux avec la puissance du choc des deux cavaliers et un éclat vient se ficher dans l’œil du roi, crac : Henri va agoniser des jours et des jours...

On comprend comment, en quelques heures, Gabriel devient dans toute l’Europe « Celui qui tua à jouter le roi Henri » ! Alors, après sa capture à Domfront, Catherine va punir un traitre, un protestant rebelle... officiellement. Car derrière, elle se venge de celui qui a tué son Henri...


Et encore !