Francois Ier à Manosque et le geste terrible de Madeleine Voland

Vinaigrette 0
La Saunerie - ©Calips / CC-BY-SA La Saunerie - ©Calips / CC-BY-SA
Portes fortifiées de Manosque Fortification François Ier Légende

La tradition dit que la porte de la Saunerie a été construite pour marquer le passage de François Ier à Manosque, en 1516 ! Et en parlant de François... voilà la p’tite légende.

Le roi revient d’Italie, de Marignan où il a gagné la guerre. On est en janvier 1516, le voilà qui passe par Manosque. Là, le consul Antoine Voland le reçoit chez lui. C’est la fête. Un grand cortège se forme dans la ville pour faire honneur au vainqueur. Et parmi la foule se glisse la fille de Voland, Madeleine.

Une superbe jeune femme, choisie pour remettre les clefs de la ville au roi, comme le veut la tradition. Le père François adore la chair fraîche, OK, ça, on le sait. Mais là, ça devient gênant ! Il la fixe intensément et la colle pendant toute la fête...

Si bien que la pauvre est obligée de se réfugier chez son père, dans sa chambre. Du harcèlement, non mais ! Là, devenue comme folle, Madeleine se défigure pour ne plus tenter le roi... Elle se griffe le visage avec ses ongles, mais ça ne suffit pas... Que faire ?

Heuuu, brûler du soufre et pencher son visage au-dessus des vapeurs toxiques, par exemple ? Si, si, elle le fait. Et là, c’est radical : Madeleine apparaît le lendemain le visage pâle, horrible et difforme. Terrible !! Tout honteux, François Ier dote la jeune fille et laisse à la ville de Manosque un surnom, « la Pudique »...


Et encore !