Foulques Nerra à Montbazon

Vinaigrette 0
Le donjon - ©MOSSOT / CC-BY-SA Le donjon - ©MOSSOT / CC-BY-SA
Château de Montbazon Château Château de la Loire Foulques Nerra

Montbazon entre dans l'Histoire en 992, quand le grand et fort Foulques Nerra, en pleine conquête de Tours, entoure la cité de fortifications. On pense que le comte élève le château sur des terres appartenant à l'abbaye de Cormery.

En effet, les seigneurs du lieu doivent alors à cette communauté une rente de 5 sous, payable chaque année. Les seigneurs, compagnons de Foulques, passent pour des voisins bien rustres pour l'abbaye, allant jusqu'aux portes du monastère pour voler grains, bétails, fourrages...

Les moines s'en plaignent à Foulques, qui leur accorde aussitôt des lettres de sauve-garde. Eudes, 1er du nom, comte de Blois et de Tours, s'empare plus tard du fort. Rhaa, le félon ! maugrée Foulques. Y va voir... Mais Nerra n'aura pas le temps de quoi que ce soit, bim.

Eudes son grand ennemi de toujours, passe l'arme à gauche. Une fois mort, c'est son fiston qui entre en place. Mais alors que celui-ci est occupé à batailler avec ses voisins, Foulques profite de l'aubaine et récupère Montbazon. Na ! Il en donne le gouvernement à Guillaume de Mirebeau, de qui descendent les premiers seigneurs de Montbazon.


Et encore !