Florent, sa légende et ses gargouilles

Vinaigrette 0
La légende de Florent - ©Ralph Hammann / CC-BY-SA La légende de Florent - ©Ralph Hammann / CC-BY-SA
Collegiale Saint-Florent de Niederhaslach Collégiale Légende

La collégiale en grès rose de Niederhaslach porte le nom de son fondateur, Florent, 20e évêque de Strasbourg, qui reçoit de Dagobert ces terres pour y fonder une abbaye. Vous voulez savoir comment se sont déroulées les choses ? Voilà : la légende dit qu'au VIIe s, la fille du roi Dagobert, toute rachitique et à moitié aveugle, se trouve guérie après un petit passage entre les mains expertes de saint Florent. En remerciement, Dagobert autorise Florent à construire son abbaye où bon lui semble... à une condition !

Le roi lui donnera le terrain dont il pourra, lui et son âne, faire le tour pendant qu’il fera sa toilette. Le roi a pris son temps... à moins que le petit quadrupède ait couru bien vite ? En tout cas, le terrain délimité se trouvait être très vaste ! Et du coup, je ne sais pas si c'est en rapport avec l'âne, mais on dit que saint Florent protège les animaux domestiques et rend docile les bestioles sauvages !

Du coup, sur le beau portail du XIVe s on a la légende de saint Florent, sur le tympan. Ne pas manquer aussi les gargouilles tout autour de l'église : elles représentent les maux que soigne saint Florent ! Et évidemment, on voit les reliques de Florent dans sa châsse en cuivre doré du début du XVIIIe s.


Et encore !