Filitosa et ses étranges guerriers de pierre

Vinaigrette 0
Filitosa IX - ©Sy.forester / CC-BY-SA Filitosa IX - ©Sy.forester / CC-BY-SA
Site préhistorique de Filitosa Site préhistorique Statue Mégalithe

Un site d'importance majeure !

C'est en 1946 que Charles-Antoine Cesari découvre le site pour la première fois : lui qui avait acheté le terrain pour y construire sa maison ! En 1954, les archéologues découvrent même un grand site fortifié juste à côté !

Aujourd’hui, Filitosa est classé au patrimoine mondial de l'U.N.E.S.C.O. C'est aussi LE site préhistorique de la Méditerranée !

Guerre et paix

Les statues portent des armes ressemblant à des épées, ce qui fait penser que ce sont des représentations de guerriers. Mais quels guerriers ? Il semble que ce soient les Shardanes, peuple venu de la mer, qui a envahi la Corse et qu'on a représenté ici.

Ces guerriers, aussi appelés Torréens, ont construit des monuments appelés torre utilisés pour la crémation des morts et que les Corses ont ensuite transformé en tours de guet.

La Corse a développé une civilisation mégalithique qui lui est propre, entre 3500 et 1000 avant J.-C. Ces « statues-menhirs » existaient déjà lorsque le peuple des Torréens a envahi l'île vers 1100 avant J.-C.

Des envahisseurs barbares qui ont systématiquement tout détruit sur leur passage, menhirs compris, se servant des débris pour la construction de leur propre édifice (les fameuses torre).

Les Torréens, d'après le spécialiste M. Grosjean, ne gravaient jamais de visages dans la pierre pour commémorer les morts mais préféraient les incinérer. Ils sont passés maîtres dans l'art de la construction de puissantes forteresses et utilisaient des armes en fer.

Beaucoup de différences avec les peuples primitifs corses, beaucoup moins belliqueux... Les Torréens se sont battus ici. Les combats ont eu lieu dans la région de Filitosa, et il semble que les statues-menhirs représentent les chefs morts au combat. Du coup sur certaines statues, on voit les guerriers coiffés d'un casque à corne et vêtus de cuirasses...

A la découverte des hommes-statues...

Les menhirs-statues mesurent parfois près de 3 m ! Une armée de guerriers redoutables, prêts à en découdre... Allons à leur rencontre !

Sur la trentaine de statues, on retrouve des similarités. Ces « hommes de pierres » ont la tête ronde, des yeux, un nez et une bouche bien apparents, un menton (plus ou moins gros) en relief et même... des omoplates et une colonne vertébrale dessinées !

• Fiitosa I : on voit les oreilles et le bel ovale du visage. Il porte une épée en relief.
• Filitosa II : très abîmé, mais on devine la forme humaine !
• Filitosa III, avec son beau visage bien dessiné.
• Filitosa IV, avec son poignard sur le côté et ses yeux bien apparents.
• Filitosa V, avec ses deux tonnes, possède deux belles armes et des détails qui surprennent : une omoplate, la ligne du cou...
• Filitosa VI, avec son visage bien apparent, très en relief, son casque et surtout vu de dos, son armure avec bourrelets qui lui protège les omoplates.
• Filitosa VII qui porte ce qui ressemble à un bouclier.
• Filitosa VIII avec son étrange visage...
• Filitosa IX : souvent considéré comme le chef-d’œuvre de l'art mégalithique occidental avec son beau visage aux traits réguliers, sa nuque apparente, sa colonne vertébrale...
• Filitosa X, de dos, présente un étrange dessin, un trait vertical et des lignes perpendiculaires : une colonne vertébrale et des côtes ? Une armure ?
• Filitosa XII, la seule statue qui présente des bras et des mains.
• Filitosa XIII, avec son menton proéminent.

A l'intérieur du petit musée, on découvre aussi la statue de Scalsa-Murta (du nom du lieu-dit où elle a été trouvée) : des trous dans la tête permettent de glisser des cornes et de représenter un casque...


Et encore !