Comment la reine Berthe se retrouve en prison à Montreuil

Vinaigrette 0
Tour de Berthe - ©Rainette 62 / CC-BY-SA Tour de Berthe - ©Rainette 62 / CC-BY-SA
Fortifications de Montreuil Fortification Emprisonnement Berthe de Hollande

Vous la voyez, cette « tour de la Reine » ? On murmure qu’elle a servi de prison à la moitié du roi de France Philippe Ier : Berthe de Hollande. Qui y meurt en 1095... Allez, on reprend depuis le début : vous vous souvenez peut-être que Philippe a divorcé de sa première femme, la reine Berthe de Hollande, à l’abbaye de Beaugency (45) ? Hop, sur quoi il enlève sa maîtresse Bertrade à son mari le comte d’Anjou Foulques Réchin. Autant Foulques est moche, gros, puant, autant Philippe est beau et fier... la belle Bertrade ne met pas longtemps à choisir. D’autant plus que le gros Réchin s’apprêtait à la répudier... alors, autant monter un faux enlèvement !

Sur quoi Berthe se fait mettre en captivité à Montreuil. Le divorce ? Il passe comme une lettre à la poste, sous prétexte de liens de parenté... Et la pauvre Berthe meurt à Montreuil en 1095 : ça facilite les choses pour conclure le mariage. Un mariage beau, fastueux, comme pour montrer que c’est Bertrade, la reine, maintenant. Les papes, qui se mêlaient beaucoup des histoires de fesses des grands, excommunient Philippe en 1092. Na. Mais Philippe s’en contrefiche : il a toute l’Eglise contre lui ? Tant pis. Sa lutte pour faire valider l’union dure 12 ans. Bertrade meurt à l’abbaye de Fontevraud (49) en 1144...


Et encore !