Côme Ruggieri, alambics et prédictions à Chaumont

Vinaigrette 0
Chambre dite de Ruggieri - ©Cristian Bortes / CC-BY Chambre dite de Ruggieri - ©Cristian Bortes / CC-BY
Château de Chaumont-sur-Loire Château Château de la Loire Catherine de Médicis Côme Ruggieri

En 1560, après la mort du roi Henri II, sa veuve Catherine de Médicis acquiert Chaumont. Oui, mais pas pour son plaisir, loin de là ! Le château n'est que sa petite vengeance, monnaie d'échange pour obliger sa rivale Diane de Poitiers (maîtresse de feu son mari) à lui donner son château de Chenonceau. Diane cédera...

Catherine avait installé son cabinet d'astrologie privé au château, dirigé par son fidèle Côme Ruggieri. Nicolas Pasquier dit dans ses Lettres :

La reine mère, désireuse de savoir si tous ses enfants monteraient à l'Etat, un magicien, dans le château de Chaumont, qui est assis entre Blois et Amboise, lui montra dans une salle, autour d'un cercle qu'il avait dressé, tous les rois de France qui avaient été et qui seraient.
Crânes, alambics, vieux grimoires... rien ne manque dans l'antre du sorcier ! C'est le prince Amédée de Broglie qui lance la légende comme quoi Côme aurait vécu au château. Il attribue deux des pièces du château à Catherine et son astrologue, les meublant richement, notamment avec des tapisseries flamandes avec un nom de circonstance, Faits de la bonne et mauvaise fortune... Malheureusement pour nous, elles ont été vendues en 1930.


Et encore !