Clémence Isaure, la muse toulousaine et ses Jeux Floraux

Vinaigrette 0
Clémence, à gauche, sur le Capitole - ©PierreSelim / CC-BY-SA Clémence, à gauche, sur le Capitole - ©PierreSelim / CC-BY-SA
Capitole de Toulouse Hôtel de ville Festivités

Dans une des salles, on trouve la statue de Clémence Isaure, celle provenant de son tombeau, qu'on voyait autrefois dans l'église de la Daurade, à Toulouse. Clémence est une figure médiévale très célèbre de la ville. Et l'inscription sur ce tombeau disait :

Clémence, fille de Louis Isaure, s'étant vouée au célibat, comme l'état le plus parfait, et ayant vécu 50 ans vierge, établit, pour l'usage public de sa patrie, les marchés au blé, au poisson, au vin et aux herbes, et les légua aux Capitouls et aux citoyens de Toulouse, à condition qu'ils célébraient chaque année les jeux Floraux dans la maison publique qu'elle avait fait bâtir à ses dépens ; qu'ils y donneraient un festin et qu'ils porteraient des roses sur son tombeau ; que s'ils négligeaient d’exécuter sa volonté, le fisc s'emparerait sans autre forme de procès les biens légués. Elle a fait cette institution de son vivant.


L'académie littéraire des Jeux Floraux, qu'est-ce que c'est ? C'est la plus ancienne institution de ce genre d'Europe : fondée en 1323, elle est composée de 7 troubadours, appelés Mainteneurs du Gai Savoir, Mantenadors del Gay Saber en occitan.

La société s'appelait « Gai Consistoire » et les vers qu'ils écrivaient « Gaie Science ». Et les meilleurs poètes se voyaient récompensés par des prix ! Lequel ? Une violette d'or... suivie avec le temps d'une églantine puis d'un souci d'argent.

Clémence Isaure a sa salle au Capitole, donc, où les poètes recevaient leur prix. Les Jeux sont une fête grandiose, imaginez un peu ! En 1324, le roi Charles IV, le roi de Bohême, le roi de Majorque y assistent ; les troubadours s’appellent Bernard de Panassa, Guillaume de Lobra, Pierre de Méjanassère, Bernard Oth, Guillaume Gontaut, Camo, Béringuier de Saint-Plancat. Ils y déclament les plus beaux vers...


Et encore !