Cinq-Mars, le destin sanglant du marquis qui s'est brûlé les ailes

Vinaigrette 0
Cinq-Mars - ©thelostgallery / CC-BY Cinq-Mars - ©thelostgallery / CC-BY
Château d'Effiat Château Destin tragique Marquis de Cinq-Mars

Les lieux anciens ont tous une histoire, plus ou moins pittoresque ou fabuleuse... Que dire du château d'Effiat et de son marquis de Cinq-Mars, favori du roi Louis XIII, entraîné dans une conspiration contre le cardinal de Richelieu ? A l'origine, on trouve un premier édifice construit en 1557 pour Gilbert II Coëffier, embelli et agrandi à partir de 1625 par le marquis Antoine Coëffier-Ruzé.

C'est un de ses fils qui nous intéresse ici : Henri d'Effiat, marquis de Cinq-Mars. A 15 ans, le jeune homme est déjà lieutenant du roi, à 19 ans, grand écuyer de Louis XIII ! Impliqué dans une affaire de conspiration fomentée par le frère du roi Gaston d'Orléans, il se fait décapiter à Lyon en 1642...

Une fois la famille d'Effiat éteinte, le château passe à Paul-Jules de la Meilleraye, neveu du cardinal de Mazarin et parent des Effiat. Ensuite, il passe notamment au financier Law (qu'on ne présente plus, célèbre pour sa banqueroute) qui, ruiné, le vend en 1728 au comte de Sampigny. Cette famille garde le château jusqu'en 1846, date à laquelle il est vendu à un marchand de biens.

Jusqu'ici, les Sampigny avaient tout mis en œuvre pour restaurer et entretenir leur demeure. Cette vente la détruit à moitié. La famille de Moroges acquiert Effiat 10 ans plus tard : restauration, réaménagements, ré-ameublements redonnent au domaine une seconde vie !


Et encore !