Brantôme l'écrivain chez lui à Richemont, sa tour d'ivoire

Vinaigrette 0
Brantôme - ©Public domain Brantôme - ©Public domain
Château de Richemont Château Brantôme

Entrez ! Allez, venez ! Vous êtes ici dans le château construit vers 1560 par Pierre de Bourdeille, abbé de Brantôme, sur des terres appartenant à sa famille. En parcourant ces petites pièces remarquablement bien conservées, on croirait pouvoir apercevoir notre Brantôme assis à son cabinet de travail, regardant pensivement par la fenêtre la verte campagne de son Périgord natal...

Mais qui donc est ce Brantôme ? Abbé je vous l'ai dit, homme de guerre, mais surtout écrivain et chroniqueur du XVIe siècle. Sa vision très piquante des mœurs de son temps constitue sa marque de fabrique ! Après une vilaine chute de cheval, il s'enferme dans son château périgourdin où il passe ses journées à écrire.

Saviez-vous qu'on ne trouve pas d'édifice primitif avant le château actuel ? Celui-ci se compose de deux corps de bâtiments en équerre reliés par une tour dotée de mâchicoulis. On construit d'abord l'aile nord-ouest, qui abrite au rez-de-chaussée le salon et la salle à manger. L'étage comprend deux chambres, dont celle de Brantôme. Celui-ci fait ajouter plus tard l'autre aile où se trouvent les cuisines et les pièces de service. Décédé en 1614, le grand homme est inhumé dans la chapelle du château située dans la tour, aménagée 4 ans auparavant.


Et encore !